Pschuuri

« Pschuure » signifie « noircir », et c’est une composante importante des coutumes carnavalesques de Splügen dans le Rheiwald. La veille du Mercredi des Cendres, les enfants des écoles, le sac en bandoulière, vont en groupes de maison en maison demander des cadeaux. Ils reçoivent généralement des sucreries. L’après-midi, les garçons errent dans le village, vêtus de hardes et de peaux de bêtes. Ils font sonner les cloches qu’ils ont en ceinture et portent une petite besace pleine du redoutable « pschurri », de la graisse mêlée à de la poussière de charbon. Ils essaient de passer au noir le visage des enfants, des filles et des femmes célibataires, qui dans un premier temps, tentent de se cacher. Toutes les victimes doivent être « noircies » au coucher du soleil. Le soir, les garçons, déguisés en « Männli und Wibli » (maris et femmes) passent dans le village recueillir des œufs. Et ils invitent les filles à un repas de fêtes. La salade aux œufs et le « Resimäda », la boisson traditionnelle faite à partir de vin et d’œufs sont préparés dans une cuisine d’hôtel. Le repas commence après minuit. Tout le monde peut participer à la fête qui se déroule dans une vieille étable.


Catégorie


Canton


Description détaillée

Pschuuri (PDF, 408 kB, 22.06.2018)Ausführliche Beschreibung

Traditions apparentées

Publications

Erika Börlin-Hössli: Walserbräuche im Rheinwald? In: Terra Grischuna 38/6. Chur, 1979, p. 365-366

David Coulin: Die Pschuurirolli kommen! In: Leben und Glauben / Sonntag Nummer 8. Baden, 2011

Richard Hänzi: Dr Splügner Pschuuri. Fasnachtsbrauch einer Walsergemeinschaft im Rheinwald. In: Bündner Monatsblatt Nummer 7/8. Chur, 1987, p. 213-244

Richard Hänzi: Dr Splügner Pschuuri. Fasnachtsbrauch einer Walsergemeinschaft. Ed. Kulturvereinigung Rheinwald. Splügen, 1994

Mots-clé

Hiver

https://www.lebendige-traditionen.ch/content/tradition/fr/home/traditions/pschuuri.html