Cueillette et la culture des plantes sauvages

Il y a 10’000 ans, les populations établies en Valais cueillaient déjà des plantes sauvages pour se nourrir et se soigner, et elles en cultivent certaines espèces depuis 7'500 ans. Ressource alimentaire indispensable, outil thérapeutique essentiel, la cueillette sauvage est en réalité une activité pratiquée depuis des temps immémoriaux par tous les peuples du globe, qui faisait partie des habitudes de la plupart des familles valaisannes jusqu’au milieu du XXe siècle. Les plantes ramassées ou récoltées étaient alors utilisées pour leurs vertus alimentaires, médicinales, cosmétiques, ornementales, voire artisanales ou ludiques.

Gage d’un lien fort avec la nature, cette tradition bénéficie d’une abondante littérature mais peine actuellement à subsister dans la pratique, et seules les personnes de souche paysanne, les montagnards, les adeptes de médecines douces et les professionnels du domaine – au premier rang desquels figure la Coopérative Valplantes – maîtrisent encore suffisamment la cueillette sauvage ou la culture de ces plantes. La croissance du marché correspondant a abouti à la mise en culture des espèces les plus demandées, leurs récoltes apportant un revenu complémentaire intéressant aux paysans de montagne. La récolte, le plus souvent manuelle, se fait en principe dans le respect des lois en vigueur (un premier arrêté sur la protection des plantes sauvages est édicté en 1936 par le Conseil d’Etat), et les listes de plantes rares sont constamment actualisées.


Catégorie


Canton


Description détaillée


Documents sonores

Interview du 20.11.2011 avec Giuseppina Margerettaz, par Charles Rey, Aoste (Italie), première partie © Charly Rey, Conthey

Interview du 20.11.2011 avec Giuseppina Margerettaz, par Charles Rey, Aoste (Italie), seconde partie © Charly Rey, Conthey

Interview du 20.11.2011 avec Giuseppina Margerettaz, par Charles Rey, Aoste (Italie), seconde partie © Charly Rey, Conthey

Interview du 21.11.2011 avec Marie-Andrée Folonnier, par Charles Rey, Vex (Valais), première partie © Charly Rey, Conthey

Publications

Henri Armand: Les plantes médicinales autour du Mont-Blanc, sagesses anciennes, promesses d’avenir. In : Nouvelles du Centre d’Etudes Francoprovençales René Willien no. 58. Saint Nicolas, 2008, p. 43-66

Alexandre Bourdin : La santé par les plantes. Neuchâtel, 1957

Germaine Cousin-Zermatten : Recettes, santé de nos grand’mères. Sierre, 1997

Gérard Debuigne, François Couplan : Petit Larousse des plantes qui guérissent. 500 plantes. Paris, 2006

Albrecht von Haller : Histoire des plantes Suisses ou Matière médicale et de l'usage économique des plantes. Traduit du Latin par Philippe Rodolphe Vicat. Berne, 1791

Pierre Lieutaghi : La plante compagne pratique et imaginaire de la flore sauvage en Europe occidentale. Arles, 1998

Basile Luyet : La médecine populaire à Savièse. In : Cahiers valaisans du folklore vol. 1, Genève, 1928, p. 27-32

Françoise Nicollier, Grégoire Nicollier : Les plantes dans la vie quotidienne à Bagnes. Noms patois et utilisations domestiques. n: Bulletin de la Murithienne vol. 102. Sion, 1984, p. 129-158

Charly Rey : Domestication du genépi blanc (Artemisia umbelliformis Lam.). In : Revue suisse de viticulture, arboriculture, horticulture no. 3, vol. 29. Nyon, 1997, p. I-VIII

Ferdinand-Otto Wolf : Herbarium officinale Valesiae. Description et herbier de 109 plantes médicinales du Valais. (Livre premier : Plantes médicinales indigènes ou cultivées en Valais, leurs propriétés et emplois en médecine populaire). Sion, 1905-1906

Mots-clé

Printemps

Eté

Contact

Musée de la nature Sion
Courriel

Coopérative Valplantes
Sembrancher
Courriel

Imprimer le contact

https://www.lebendige-traditionen.ch/content/tradition/fr/home/traditionen/sammeln-und-anbau-von-wildpflanzen.html