Fabrication d’automates et de boîtes à musique*


*La candidature pour l'inclusion dans la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO a été soumise à l'UNESCO en mars 2019.


Indissociable de la tradition horlogère, le développement de la mécanique de précision dédiée aux automates et aux boîtes à musique apparaît dès le XIXe siècle dans le Jura vaudois. Si les boîtes à musique produisent des mélodies par la vibration de lames, l'automate permet en revanche d'imiter les actes d'êtres animés, par des dispositifs mécaniques, pneumatiques ou hydrauliques, et trouve son origine en France au XVIIIe siècle. Tous deux ont en commun d'allier mécanique et sens artistique et de fonctionner la plupart du temps sans électricité.

Des petites « tabatières » aux grands « cartels », il existe des boîtes à musique pour tous les goûts et toutes les bourses - les plus chères pouvant coûter jusqu'à 100'000 frs. Longtemps fabriquées sur le modèle de l'établissage - grâce à des ouvriers travaillant à domicile selon une répartition sexuée du travail -, elles sont désormais construites en atelier ou en usine.

A Sainte-Croix, la fabrication d'automates est entièrement artisanale et exige la collaboration de nombreux métiers pour dessiner, construire, vêtir et maquiller chaque création qui, une fois achevée, s'animera d'une autonomie aussi merveilleuse que poétique dans la civilisation du tout technique.

Sans école pour défendre leur cause, face à une forte concurrence asiatique et aux divertissements ne jurant que par les écrans 3D et autres MP3, toutes deux ne doivent leur survie qu'à l'assiduité d'une poignée de passionnés 


Catégorie


Canton


Description détaillée


Documents vidéo

Traditions apparentées

Publications

Christian Bailly : L’âge d‘or des automates 1848-1914, Paris, 1987

Etienne Blyelle : Dictionnaire technique et musical des boîtes à musique. Genève, 2000

Alfred Chappuis : Histoire de la boîte à musique mécanique. Lausanne, 1955

Christophe Hänggi : Musique de gare. Les automates à musique dans les gares suisses. Catalogue de l’exposition temporaire du Musée des automates à musique de Seewen SO et du Musée national suisse Château de Prangins VD. Seewen, 2005

Chrristophe Hänggi : Rêveries en musique. Les automates du Musée des automates à musique de Seewen. Seewen, 2006

Alain Margot : La Mécanique des anges (documentaire). Neuchâtel, 2008

Jean-Claude Piguet : Le Musée Baud à L’Auberson. Cinquante ans consacrés à la musique mécanique, 1955-2005. L’Auberson, 2005

Jean-Claude Piguet : Les Faiseurs de musiques. Histoire de la boîte à musique à Sainte-Croix. Sainte-Croix, 1996

Daniel Troquet : Au Pays des boîtes à musique et des automates. Sainte-Croix, 1989

Jürg Wyss, Marc Hösli, Jean-Claude Piguet : L’atelier du Dr Wyss. Le génie technique et musical de la fabrication de la boîte à musique. Sainte-Crois, 2010

André Blanchoud : Au pays des faiseurs d'automates, de musique et de rêve (documentaire). Genêve

Michael Leuenberger (Coordination) : Arts mécaniques du XVIIIe siècle. In : Art+Architecture en Suisse, numéro 4, 2012

Séverine Gueissaz (Rédaction) : Les Automates - un rêve au fil des siècles. In : Ecole-musée (Service des affaires culturelles, Département de la formation, de la jeunesse et de la culture, Canton de Vaud), numéro 34, 2009 (http://www.musees.ch/ecole-musee/)

Michael Leuenberger (Coordination): Arts mécaniques du XVIIIe siècle. In: Art+Architecture en Suisse, numéro 4, 2012

Séverine Gueissaz (Rédaction): Les Automates - un rêve au fil des siècles. In: Ecole-musée (Service des affaires culturelles, Département de la formation, de la jeunesse et de la culture, Canton de Vaud), numéro 34, 2009 (http://www.musees.ch/ecole-musee/)

Mots-clé

Contact

République et canton de Vaud
Service des affaires culturelles
Courriel

Imprimer le contact

https://www.lebendige-traditionen.ch/content/tradition/fr/home/traditions/fabrication-d_automates-et-de-boites-a-musique.html